Le minotaure a-t-il tort ?

  Il s’est fait qu’on s’est rendu à Toulouse et qu’il y avait le Minotaure et son entourage… l’araignée etc….

Il y avait quelque chose de presque magique… Ces personnages de dizaines de mètres de haut qui se meuvent lentement se baladant dans les rues… Crachant de la vapeur par les narines, faisant des bruits étranges, baignés dans des flots de musique en live mais souvent à distance.. Les musiciens pouvant de trouver à des centaines de mètres.. Voir cette foule immense, plusieurs dizaines de milliers de personnes, accompagner ces machines avec des regards d’enfants éblouis… Et sans jamais aucune bousculade… Dans une ville sans bagnole…. Non vraiment c’était bien…

Mais on va pas non plus en rester ,là hein…?

Car dans cette ville on peut tomber sur un sdf pour parler vite , tous les 20 mètres, faisant la manche ou trop déglingue pour faire quoique ce soit, et restants planté là, hagard…

Il se fait qu’à Toulouse 135 personnes dont 75 enfants occupent le gymnase Saint Sernin faute de logement et sont menacés chaque jour  de se faire foutre à la rue…

On pourrait faire une liste.. Entre les violences policières et autres joyeusetés…

 

Or j’apprends que juste le minotaure a couté 2,5 Millions d’Euros, et que les 4 jours ont coûté à la ville 2.1 M d’Euros…

 

A un moment je me demande où commence l’indécence . A partir de quel moment faire la fête à coup de Millions d’Euros deviendra une obscénité au regard  de ce qui se passe dans ces mêmes rues….

 

Quand la chaussée sera jonchée de gens entre la vie et la mort, à partir de combien de corps inanimés on se dira… là il y a un soucis quand même…?

 

Reste que  Reste que c’était super…!

Tiens: Je me suis demandé si je ne suis pas condamné à l’ambivalence… Trouvé cette définition: « L’ambivalence est l’action d’osciller entre deux ou plusieurs choix. Être ambivalent, c’est hésiter entre deux ou plusieurs choix. Par extension, il arrive qu’on qualifie quelqu’un d’ambivalent parce qu’il a généralement de la difficulté à choisir.  »

2 Responses to Le minotaure a-t-il tort ?

  1. mb dit :

    D’abord ce n’est pas un minotaure.. Le vrai, lui monsieur, n’avait pas de corps équestre, ni d’ailes non plus. Le vrai, monsieur, avait un corps humain avec 2 jambes, comme vous et moi, et une tête de taureau. Donc là, c’est la fusion d’un centaure avec une tête de bœuf. Et les ailes sont un emprunt à pégase. Ariane est humaine et pas une araignée, elle ne l’a jamais piqué (autrement qu’avec des aiguilles à tricoter peut être) -car en fait c’est sa soeur.

    Bref un mesclun, une infox mythologique totale, façon hollywood.
    Comme les coûts de cette opération d’ailleurs, qui pompent le budget culture de la ville ou de l’agglo.

    Certes cette parade a permis de belles images et « offert » de beaux moments… mais un peu chers les quelques instants de poésie et les photos.

    Pour ma part je n’ai pas eu le sentiment de fête ni de « communion » populaires. L’ampleur de la foule, des comportements et des réactions m’a plutôt fait penser à la sortie de fin de semaine en galeries marchandes : le consumérisme à ciel ouvert en phase ultime, à travers l’expression esthétique, caricaturale, d’une marchandisation de la culture.
    Les gens regardaient très peu directement la déambulation, tous occupés à faire des photos avec leur smartphone (moi compris d’ailleurs).

  2. Etchebarne Gabrielle dit :

    Je suis d’accord avec toi! On dépense des millions pour ce défilé de monstres en acier et on passe à côté de centaines de migrants dans la rue faute de logements.C’est honteux; je ne comprends pas!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *