Monthly Archives: mai 2018

Le 26 mai, « Nous serons dans le cortège de tête avec le comité Vérité et justice pour Adama »

nDes fois on peut se prendre à rêver que ces manifs retrouvent du sens… Cette histoire de « Cortège de tête » auquel  se joint le comité « Vérité et Justice pour Adama » est peut-être un début de quelque chose..? (à suivre)

Dans une tribune au « Monde », le romancier Edouard Louis et le philosophe Geoffroy de
Lagasnerie soutiennent la revendication du comité Vérité et justice pour Adama Traoré à
défiler en tête du cortège, lors de la manifestation du 26 mai.:

Il y a parfois dans l’histoire des moments clés, des situations à côté desquelles il
ne faut pas passer et qu’il faut même encourager de toutes les façons possibles pour que
quelque chose se passe, enfin.

Qui sont ces femmes qui rejoignent les Black Blocs

Le titre est toujours aussi nul, mais c’est « Le Parisien »…  Elle interviewe 4 femmes en quelques lignes, et  ça devient « Qui sont ces femmes qui… » reste que ça donne encore un autre aspect intéressant du Cortége de tête…

S’il est impossible d’en connaître le nombre, les femmes ne sont pas une exception au sein des Black Blocs, selon ces quatre femmes membres. LP/Jean Nicholas Guillo

Quatre femmes, membres du Black Bloc, habituées des manifestations dans lesquelles elles rejoignent le cortège de tête, nous racontent leur expérience et pourquoi elles participent à ces actions violentes et décriées.

Humour Et Blagues Anti-Dominants.

Sur Fesse Bouc, il y a un groupe qui porte de nom…la façon dont ce groupe est modéré me semble exemplaire… Elles ne font pas de cadeaux et assument leur autorité comme c’est pas possible… Je comprends pas tout aux blagues vu aussi qu’il y en a un paquet en Anglais… mais celle-là m’a fait marrer… Je suis pas sûr que pour toi ça le fasse aussi, je tente..

Petite blague en mode « 3 personnes entrent dans un bar » basée sur des faits réels.

Contexte : L’opportunité est offerte à la salle de poser 3 questions à Angela Davis.

Question 1 (jeune femme noire) :

À l’aune de votre expérience de Mai 68 en tant que militante au sein du Black Panther Party, quelles sont les perspectives d’action des afro-descendant.e.s français.e.s afin de lutter contre le blantriarcat ?

Question 2 (jeune femme blanche) : à quoi pensez-vous en vous levant le matin ? Avez-vous des moments de déprime ?

Question 3 (vieil homme blanc) : sort un papier et lit : « je me souviens, à l’été 1972, alors que je sortais à peine de la faculté de lettres de Nanterre… [2 minutes plus tard] …et c’est ÇA, pour moi, le but de la convergence des luttes. »

À partir de l’adresse <https://www.facebook.com/groups/humourantidominants/permalink/1885329368173658/

 

Podemos n’en peux plus

Pourquoi, invariablement ou presque, quand on arrive au pouvoir on glisse vers les dominants…  et pourquoi, à chaque fois, on espère que ce coup-ci , ça ne le fera pas, et que ça le fait quand même…

Zemmour a raison…

Non, bien sûr… mais j’ai souvent trouvé, qu’écouter ce que dit l’ennemi peut aider à préciser, à contrario nos propres positions… C’est un exercice un peu salissant, mais on a rien sans rien …
Ça agît un peu comme un vaccin… Si après ça, tu es encore pour la sélection… alors je ne peux plus rien pour toi:)

Les Quartiers en cortège de tête !

Je peux me  tromper, c’est même très possible, mais en lisant à la fois cet appel et le texte des antifa plus bas… certaines choses pourraient prendre des tournures étonnantes…

Le Comité Adama appelle tous les secteurs en lutte à le rejoindre dans le cortège de tête le 26 mai 2018.

Il est temps d’en finir avec les appels creux à « la convergence des luttes ».

Depuis Nuit Debout jusqu’aux manifestations du mouvement social actuel, les quartiers populaires sont évoqués à la marge. Les luttes des quartiers populaires sont considérées comme étant périphériques.

Nous n’allons pas nous contenter de quelques phrases antiracistes, à l’heure où l’armée de terre est envoyée pour encadrer un événement festif et familial à Beaumont-sur-Oise. Des militaires ont été envoyés avec des armes de guerre face à des enfants, dans le quartier de la famille Traoré qui mène la lutte pour réclamer Justice pour Adama. On assiste à une véritable gestion coloniale des quartiers qui font face aux violences policières.

Le gang des vieux en colère (Vidéo)

C ‘est en Belgique, mais ça fait envie de lancer ça en France, puis de créer une « internationale des Gangs des vieux en colère »

Texte d’un des discours lu lors de la manifestation du Gang des Vieux en Colère – Place de la Liberté

Il y a peu, émergeant d’un sommeil réparateur, une pensée me vint : « la retraite c’est agréable mais ça ne dure pas…voilà l’ennui. » Pensée égoïste, car la vérité est pour beaucoup bien différente.

Criminalisation de la lutte sociale ? Jérémie Assous : Affaire Tarnac (Vidéo)

Pour comprendre ce qui s’est passé avec l’Affaire Tarnac, ils (Thinkerview) ont interrogé l’avocat… C’est plein d’enseignements… Dans son costard cravatte, le mec semble un peu coincé… mais ce que j’aime beaucoup c’est cette façon très fine de décrire comment le système judiciaire fonctionne… C’est  effrayant..

J’expliquerais un de ces jours le système Thinkerview qui est assez intéressant…

Nous sommes tous le cortège de tête – (Libération)

Retour sur la manifestation du 1er Mai et ses quelque 1 200 Black Blocs : la fonte des masses syndiquées et l’inflation des cagoulés en début de manif, c’est le mouvement de l’Histoire, sous nos yeux myopes.

Désespoir chez Yann Barthès, au soir du 1er Mai. L’envoyé spécial de l’émission, Paul Larrouturou, se trouve en direct devant les vitrines brisées du McDonald’s du boulevard de l’Hôpital. «La manif avait commencé bon enfant, se plaint l’envoyé spécial. Et tout d’un coup, tout a basculé.» Yann Barthès, désolé : «Les casseurs ont confisqué la manif.»

C’est cette histoire de «confiscation» que racontent les télés en boucle. L’histoire d’une honnête manif syndicale, pacifique, jouant le jeu des institutions, exerçant son droit légitime à manifester, une manif comme on les aime, sitôt dissoute sitôt oubliée, une «belle manif», soudain «confisquée» par une bande d’enragés surgis de nulle part, qui «veulent en découdre»,«casser du flic», pratiquer le «terrorisme urbain», et qui ont fait subir «l’enfer aux manifestants», pour ne citer que quelques constats navrés happés au vol, toutes chaînes confondues. Noirs et Blancs, gentils et méchants, confisqueurs et dépouillés.

La Zad avec un humour…mais pas que… ( 3Vidéos)

Ce sont des vidéos qui datent un peu, mais  ce qui se fait sur le bord, dans la marge me plaît bien..  il y a comme des pratiques culturelles qui prennent racines…